Qui est Guenièvre l'épouse du roi Arthur?

Comme Guenièvre m'accompagne en ce moment, j'ai décidé avec son accord de faire le point sur cette femme extraordinaire qui a marqué les légendes arthurienne.


Ce que je vais en dire sera loin de ce que la mémoire collective aura retenue de ce personnage. Tout ce que j'en raconte provient de ce que je vois d'elle, de ce qu'elle m'a raconté d'elle.


Premièrement, il est vrai que Lancelot était amoureux d'elle mais toutefois il avait un respect profond et éternel pour cette femme qu'il a plus cherché à protéger au nom des valeurs de loyauté et de chevalerie donc par devoir que pour voler la femme d'un roi.


Guenièvre est une femme spéciale avec un don particulier des pouvoirs surnaturels qui l'a rendent égale à la toison d'or ou à toute autre divinité sérieuse. Elle est pure de corps et d'âme et tout ce qu'elle touche est élevé à un niveau sacré, royal, divin. C'est une maitresse ascensionnée.


Lorsque je me rend à la fôret de Brocéliande, elle est toujours présente au même endroit à m'accueillir. Elle est ma gardienne et me guide dans la fôret. Pour y montrer toute sa magie et ses souvenirs de cette escapade merveilleuse où pour la première fois de sa vie, elle se retrouve enfin elle même.


Car ses capacités magiques ont bien été vues et repérées. Cette femme était devenue un enjeu de pouvoir. Etre marié à elle guarantissait la prospérité de son royaume. Elle est associée au cygne blanc comme Aphrodite ( tiens donc!) Elle était de conseil avisé, et sa sagesse était exceptionnel. Elle a quitté sa vie de château chez Arthur car les conspirations commençaient à devenir légion et que l'urgence était de protéger ses capacités et ses pouvoirs. Ce qu'elle a bien fait car d'autres divinités s'en sont moins bien sorti car elles n'ont pas sû voir et s'extraire à la manipulation qui faisait place.


C'est certainement pour cette raison qu'elle est aussi mal dépeinte mais sa valeur précieuse était plus importante que de rester près d'un mari qui ne savait plus la protéger et voir les manipulations de sa cour.


Lancelot en tant que chevalier n'a fait que son devoir mais face à cette femme vertueuse et exceptionnelle, il était difficilement possible de ne pas céder. Toutefois, cet amour est resté chaste car pour lui elle était d'ascendence divine.


Guenièvre est une gardienne, une protectrice qui permet de réaliser ses voeux les plus cher et de bâtir sa vie sur la réussite et le succès, exactement comme était décrite la fée Mélusine.


Ce que révèle ces femmes d'exception, c'est que le pouvoir divin était hérité par les femmes qu'il existe une source divine féminine qui a été gommé et occulté au fil du temps pour offrir le pouvoir éternel uniquement aux hommes. Ce qui est totalement un mensonge.





31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout